L’argeNT et son histoire

 

Histoire

L’argent est une des inventions les plus importantes de l’humanité, le mot provient du latin « pecunia » ce qui signifie « bétail ». Au départ l'argent était considéré que comme un « rappel » ou une « souvenance » et est devenu par la suite un moyen d’échange pour une contre-valeur proposée (troupeau de bétail) ou des marchandises et était à ses débuts dépensé et géré dans des temples. Le pur commerce de troc était beaucoup plus lourdaud que le paiement en argent. C'est seulement avec l’introduction de l'argent que s’est installée la vraie prospérité.

 

Problématique de l’économie actuelle d’intérêts

Dans le cas de la formule de l’intérêt composé « Kn – Ko  .(1 + r)n » il s’agit d’une croissance exponentielle.

1 Denar placé en l’an 0 avec un taux d’intérêt annuel de 5 % accumulerait une telle somme d’argent dépassant de loin la masse terrestre : 2.906.399.674.096.551.626.114.228.307.633.700.000.000.000 de Denars...

Dans un monde non infini, une croissance exponentielle ne saurait persister à la longue.

 

Effets

  • Effet d’entassement : à la dette correspond une somme équivalente d’argent entassée. On retire de l’argent du cycle économique qui, de ce fait, manque pour les investissements et services.

  • Une croissance économique est impérative, pour que la différence puisse être compensée entre ce qui a été prêté et ce qui doit être remboursé, intérêts inclus. Les perdants sont ceux qui paient les intérêts.

  • Une redistribution s’accélérant exponentiellement du bas vers le haut produit une classe supérieure devenant de plus en plus petite et riche et une classe inférieure devenant de plus en plus grande et pauvre. Ce procès augmente le danger de guerres (et a probablement déjà provoqué des guerres).

  • Des prix surélevés dû à la transmission des frais d’intérêts : la partie des frais d’intérêts voir d’emprunt s’élève à 35 - 45% dans les marchandises, à 70 - 80% dans les loyers des logements et pour des maisons financés par un crédit il faut repayer jusqu’à 267% (avec 1 % d’amortissement) de la somme d’argent empruntée.

  • Destruction de notre environnement et exploitation non durable de ressources. Certains pays pratiquent du pillage pour compenser leurs intérêts.

  • Spéculation, minimum 95% des sommes en bourse ne servent qu’à la pure spéculation.

  • Des entreprises complètement intactes et faisant des profits sont ainsi fermées si le profit est moindre que ce qui pourrait être gagné sur le marché du capital sans travailler et avec un risque nettement plus petit.

  • De grands projets douteux servent de « machines à sous » pour les bailleurs de fonds pour que l’argent entassé puisse à nouveau être engagé dans le cycle par des promesses de rendement, p.ex. à l’aide d’emprunts d’état.

  • Perte du pouvoir d’achat par l’inflation, s’élevant à actuellement à +/- 2 % par an.   

 

Religions mondiales contre l’économie d’intérêts

  • Intérêts interdits dans l’Islam

  • Pour les israéliens il était également défendu d’exiger des intérêts

  • Le Nouveau Testament condamne e. a. dans Lucas 3,13, l’avidité par le monopole.

  • Arrêté de l’Empereur Lothar (825): « Celui qui exige des intérêts subira le bannissement royal, le récidiviste sera excommunié et mis en prison par le comte. »

  • Martin Luther: « Gagner dans des échanges n’est pas une valeur de l’amour mais du vol. Chaque bailleur de fonds exigeant des intérêts est un voleur qui devrait être pendu »

  • Karl von Vogelgesang (1884): « Les intérêts ont complètement empoisonné la société et détruit la morale sociale. Par ce pêché notre société est vouée à la destruction. »

  • Friedrich Naumann (Programme Social de l’Eglise Evangélique 1890) : « Nous sommes persuadés que viendra un temps ou un mouvement chrétien va se soulever contre les intérêts »

  • Johannes Ude (Doyen de la faculté théologique à Graz (1874-1965): « Celui qui exige des intérêts vit sur le compte des autres sans leurs donner une contre-valeur quelconque pour ce travail »

3. Choix : Ordre Economique Naturel (OEN)

« Comme l’eau qui coule sans cesse sous un pont,

l’argent coule entre les mains des francs économistes

sans jamais s’entasser chez eux »

(Ramakrishna, sage indien, 1834 – 1886)

1. Choix : Sous cette forme le Capitalisme est sans avenir et n’est pas durable.

2. Choix : Le Communisme a perdu entre-temps toute crédibilité.

3. Choix : OEN : en circulation depuis 1990, des monnaies garanties se multiplient.

Principe :

L’argent suit le procès normal de tous les procès naturels, il se délabre. Les intérêts n’existent pas car l’argent perd chaque mois en valeur (taxe d‘entassement d’argent) s’il n’est pas mis en circulation. La masse d’argent sera déterminée sur base d’indices de prix (corbeille à marchandises).

Raisonnement :

L’argent ne sait pas pousser (sinon la contre-valeur devrait grandir avec) mais doit circuler en permanence et rapidement pour maintenir l’organisme économique en vie.

Vision / thèse :

(Silvio Gesell n’a jusqu’à présent jamais su être démenti)

« Seul l’argent régulièrement en circulation mène au plein emploi et à la prospérité générale et représente une condition pour la paix »

Effet : stabilité durable des prix, plus de perdants ni inflation.

Effet : l’attractivité de l’entassement d’argent n’existe plus, car plus d’intérêts

Mesure complémentaire conseillée :

En même temps, réforme agraire pour éviter le passage de l’argent dans des valeurs agraires. En lieu et place de la propriété privée existera une rente viagère héritable et à vie.  La vente de terres n’est possible qu’à l’état.

Exemples de systèmes monétaires OEN :

 

-     « Schwundgeld » (l’argent à perte) mena à une apogée au Moyen Age, « Brakteatenzeit » (temps des bractéates) au 12ème siècle, construction de 3000 villes (Rothenburg o.d.T.), villages et cathédrales.

-      Au 17ème siècle exista dans les colonies de la Nouvelle Angleterre le « Colonial Scrip ».

-     « The Miracle of Guernsey » (île anglaise dans la manche) 1815 : la monnaie de projets de l’île mena en 10 jours l’île à une apogée

-     Le « Miracle de Wörgl » (Autriche) 1932, réduisait avec des « déclarations de travail » le chômage de 25 % et rendait possible beaucoup d’investissements en infrastructures.

En Allemagne il existe actuellement 6 monnaies régionales et 20 sont en préparation.

Au niveau mondial existent 2.700 « Local Exchange Trading Systems ».

 

RETOUR